Fédération Québécoise d'Athlétisme

Accueil > Actualités > LE 15KM DES PICHOUS : UNE 50E ÉDITION DIGNE DES PLUS GRANDS ÉVÉNEMENTS!

LE 15KM DES PICHOUS : UNE 50E ÉDITION DIGNE DES PLUS GRANDS ÉVÉNEMENTS!

LE 15KM DES PICHOUS : UNE 50E ÉDITION DIGNE DES PLUS GRANDS ÉVÉNEMENTS!

2019-03-13

Par Véronique Giroux et Marilou Ferland-Daigle 

Montréal, le 13 mars 2019 - Samedi dernier, la Course des Pichous a connu un record de participation pour ses 50 ans! Pas moins de 2000 coureurs ont parcouru la distance de 15 kilomètres s'étalant de Jonquière à Chicoutimi. Du côté des hommes, c'est Alexis Lavoie-Gilbert, de Québec, qui a remporté l'épreuve en 45 minutes et 41 secondes, tandis que l'Almatoise Laurence Bouchard a décroché la première position chez les femmes en 55 minutes et 40 secondes.  

Une histoire qui traverse le temps  

La Course des Pichous a vu le jour en 1965 dans le cadre du Carnaval-Souvenir de Chicoutimi. À l'époque, il s'agissait d'une course de raquettes qui se pratiquait en chaussant des pichous (mocassins traditionnels en cuir). Quelques années plus tard, en 1968, on troque les pichous pour des espadrilles. Au début des années soixante-dix, une dizaine de participants seulement prennent part à l'événement. En 1975, le nombre d'inscriptions grimpe à 56, puis à 138 l'année suivante. En 1980, année des Jeux du Canada au Saguenay, c'est un peu plus de 1400 coureurs et marcheurs qui complètent l'épreuve du 15 kilomètres. En 1987, alors que la course faisait partie du circuit Mini-Loto, une température de -3 degrés Celsius et un vent de dos permettent aux coureurs élites Philippe Laheurte et Hélène Rochefort d'établir deux records de parcours qui perdurent toujours, trente ans plus tard (44 min 21sec et 49 min 59 sec, respectivement). Aujourd'hui, le 15 km des Pichous n'a définitivement pas perdu de sa popularité et continue d'attirer les meilleurs coureurs de la province. L'événement demeure toujours à ce jour le plus couru au Saguenay Lac-Saint-Jean et fait partie des événements sanctionnés OR par la Fédération québécoise d'athlétisme.  

Des conditions idéales  

Bien qu'aucun record n'ait été battu, tout était au rendez-vous pour couronner cette formidable 50e édition : température quasi-idéale de -6 degrés Celsius, léger vent de dos, surface sèche et soleil plombant. L'excellent coureur Alexis Lavoie-Gilbert (CAUL) a d'ailleurs su profiter de l'occasion pour s'approcher à seulement 1 minute et 20 secondes du record historique de Laheurte et ce, en réalisant une performance notable de 45 minutes et 21 secondes. L'olympien Charles Philibert-Thiboutot, qui avait prévu participer à l'événement afin de faire tomber le prestigieux record, a dû annuler sa participation la veille de l'événement en raison d'une blessure au pied.  

Entretien avec Alexis Lavoie-Gilbert 

Q: Était-ce ta première participation à l'événement Le 15 km des Pichous ?   

R: Oui, première participation et très satisfait de l'événement en général. Beau parcours roulant comme je les aime.   

Q: Est-ce que tu visais la victoire ?   

R: J'ai appris la veille que Charles Philibert-Thiboutot ne participerait pas à l'événement. C'est sûr que s'il avait été présent dans le but de battre le record de 44:21 de Laheurte, la victoire aurait été hors de portée, mais en apprenant son absence, je me suis dit que la victoire devenait possible, malgré que je n'avais aucune idée du niveau de forme de mes principaux concurrents (Anthony Larouche, Dany Racine et Jean-Pierre Morin).   

Q: Comment était les conditions météorologiques ?   

R: Les conditions étaient vraiment excellentes pour une course en début mars. Une belle route dégagée avec un léger vent de dos, on pouvait difficilement demander mieux.   

Q: Comment la course s'est-elle déroulée ?   

R: Dany et Anthony sont partis assez vite sur le premier km (sous 3:00/km), j'ai été rapidement laissé derrière en début de course, mais avec l'expérience, on apprend à ne pas trop se stresser par ce genre de situation. Au 2e km, je les avais déjà rejoints et on a fait les six prochains kilomètres les trois ensemble à un bon rythme de 3:05/km en se poussant mutuellement. Ensuite, il y avait de bonnes descentes autour du 9e et 10e km et j'ai commencé à les distancer avec deux bons kilomètres en 2:50. Anthony est revenu sur moi au 12e km, mais j'ai réussi à résister pour finalement le distancer à nouveau pour finir le 15 km avec un excellent chrono de 45:41.   

Q: Quels sont tes prochains objectifs en course sur route ?   

R: Pour mes prochains projets de course à pieds, je vais commencer par prendre un bon repos, pour ensuite entamer une préparation pour les classiques printanières de 5 km (5 km Défi du Printemps Sports Experts PEPS, 5 km route de la Clinique du Coureur au Lac-Beauport et la 1ère étape de la Coupe Québec).   

Du côté féminin  

Le parcours de la gagnante, Laurence Bouchard, est pour le moins surprenant. L'athlète de 27 ans, originaire d'Alma, s'entraîne par elle-même depuis plusieurs années et participait pour une 15 e fois à l'événement samedi dernier. En abaissant son temps par près de quatre minutes cette année, elle est parvenue à se hisser sur la plus haute marche du podium. Laurence nous raconte son exploit :   

« Je ne visais pas la victoire, car cette course était plutôt un dépassement personnel. Je me compare à moi-même. Je me suis beaucoup améliorée finalement, donc j'en suis très fière. Mon objectif était de sortir de ma zone de confort tout en ayant du plaisir. C'est une tradition familiale de courir cet événement et je voulais que ce soit une belle expérience comme à chaque année. Mon amoureux en était à sa première fois! ».  

Un organisateur comblé  

L'organisateur de l'événement, Mario Boily, est encore sur un nuage après avoir orchestré avec son équipe une 50e édition digne des plus grands événements au Québec. Son objectif premier pour cette année était que les coureurs se souviennent de la course comme faisant partie de leurs beaux souvenirs. À voir le sourire des quelques 2000 participants au fil d'arrivée, M. Boily s'est dit : « Mission accomplie! La frénésie des spectateurs et la joie des coureurs à l'arrivée... c'était tellement plaisant à vivre ! ». 

Le succès de la course s'est traduit en plusieurs centaines de commentaires élogieux sur les réseaux sociaux : « J'ai reçu jusqu'à présent plus de 462 commentaires élogieux sur Facebook qui félicitent notre organisation hors pair et que nous n'avions rien à envier à aucune autre course. C'est mon salaire ! Je suis fier de faire partie de la Fédération québécoise d'athlétisme ».

 

Podium femmes  

M. Bouchard Laurence, Alma, 00:55:40

Brassard Marie-Claude, Jonquière, 00:57:23

Poitras Caroline, Saint-Augustin-de-Desmaures, 00:57:39

 

Podium hommes 

Lavoie-Gilbert Alexis (CAUL), Québec, 00:45:41

Larouche Anthony (CAUL), Québec, 00:45:58

Morin Jean-Pierre (CAUL), Québec, 00:47:09

 

Résultats complets

Visionnez les meneurs en action!

 

 

 

  

 

Toutes les nouvelles